Se connecter

fermer

L'inscription à ce site vous permet d'accéder au statut et à l'historique de votre commande. Remplissez simplement les champs ci-dessous et nous obtiendrons un nouveau compte créé pour vous en un rien de temps. Nous vous demanderons uniquement les informations nécessaires pour accélérer et faciliter le processus d'achat.

Créer un compte

Panier

fermer
  • Aucun produit dans le panier.
Notre numéro: 01 76 46 04 24

Vous avez mal au dos

en position assise?

Les blessures découlant d'un travail en position assise durant de longues périodes constituent un grave problème de santé et de sécurité au travail. 


Bien que le travail en position assise exige un effort musculaire moindre, les personnes qui travaillent dans cette position ne sont pas exemptes des risques de blessures que l'on associe à des tâches physiques plus exigeantes. 


Par exemple, les personnes travaillant en bureau, les préposés à la saisie de données, les commis, les travailleurs des chaînes de montage de pièces électroniques, qui sont toujours assis, souffrent également de maux de dos et de douleurs musculaires.


La position assise prolongée, un calvaire pour votre dos

L’installation dans la voiture est une étape clé. Le but du jeu va être de faire supporter le poids de la tête et du corps par le dossier de votre siège. Il faut donc que ce dernier soit incliné à environ 100°, de manière à ce que le conducteur puisse s’appuyer dessus, tout en attrapant le volant sans décoller les épaules du siège.


En tant que conducteur, l’appuie tête n’est pas pour vous, il ne vous sera utile qu’en cas de choc pour « réduire » l’effet du coup du lapin. 


Le conducteur devra également avancer son siège de manière à ce que sa jambe gauche ne soit pas en extension complète de genou lors de la manœuvre d’embrayage. Cela engendrerait de mouvements du bassin et/ou du bas du dos.

A votre écoute

Déjà plus de 1 100 000 personnes soulagées

Conseil d'experts

Des analyses recueillies auprès des rhumatologues et ostéopathes

Produits de l'année

Les dernières innovations santé sélectionnées pour vous

100% certifié

Tous nos produits ont été testés et  cliniquement approuvés par les experts

NOTRE RECOMMANDATION POUR SOULAGER LE MAL DE DOS ASSIS


Douleurs lombaires
Stress
Fatigue
Déformation du dos
Mauvaise posture assise
Ce correcteur de posture peut réduire efficacement la fatigue liée à la position assise et soulager les maux de dos. Il est particulièrement conseillé aux personnes assises pendant de longues périodes ou avec de mauvaises positions assises.
  • Soulage les maux de dos
  • Améliore la posture assise
  • Atténue la fatigue
  • Évite les pathologies dû à une mauvaise position prolongée

NOS SOLUTIONS


L'ergonomie consiste à adapter l'environnement à l'activité d'une personne, lui permettant ainsi de ne ressentir aucune gêne ni douleur. 

Les solutions ergonomiques préviennent les troubles musculo-squelettiques, douleurs articulaires, et notamment dorsales

La posturologie est la science de la posture, de sa stabilité et de son orientation.

Aujourd'hui, la posturologie est une nouvelle méthode naturelle plébiscitée par les ostéopathes et kinésithérapeutes afin de traiter les douleurs du quotidien, notamment maux de dos, du cou et des lombaires.

La décompression neuro-vertébrale peut être  chirurgicale ou non chirurgicale. 

Elle a pour but de relâcher la pression sur la moelle épinière ou sur les nerfs de la colonne vertébrale, faisant ainsi disparaître la douleur.

Soulager son dos en portant un correcteur de posture

Vous passez beaucoup de temps en position assise, dos rond au bureau devant un ordinateur ou tête penchée sur un smartphone ou une tablette ?

Une mauvaise posture prolongée dans une position assise provoque avec le temps des douleurs lombaires !

Afin d'accompagner votre traitement, il est conseillé de porter un correcteur de posture si vous souhaitez corriger les mauvais plis qu'a pris votre dos.  

Ne laissez pas la douleur chronique altérer votre capacité de concentration ou diminuer votre mémorisation.

Pour la majorité, ceux qui ont essayé des redresseurs de dos ont été satisfaits de l’efficacité de ces dispositifs. Ils se sont révélés très efficaces pour restaurer la cambrure naturelle de la colonne vertébrale et pour soulager les douleurs dorsales causées par une mauvaise posture.  

Sans s'en rendre compte, nous prenons parfois de mauvaises postures prolongées qui viennent impacter l'état de notre dos.

Notre orthèse dorsale est là pour vous assurer une bonne posture devant les écrans.

Nos solutions pour améliorer votre posture


La position assise, un facteur de dénutrition des disques intervertébraux

En position assise, la colonne vertébrale ne possède plus ses courbures naturelles : la lordose lombaire est effacée, voire inversée, les disques sont pincés en avant et les ligaments postérieurs étirés.

Le deuxième défi pour la colonne vertébrale est l’absence de vascularisation au sein du disque intervertébral qui est soumis à des forces de frottements et à des pressions continues et élevées.Il en découle que l’apport d’éléments nutritifs et l’élimination des déchets se font par simple diffusion avec les structures adjacentes et en particulier avec les corps vertébraux. 

Ce mécanisme de diffusion est facilité par les variations de pression hydrostatique qui s’appliquent au disque. Le disque se « dégonfle » lorsqu’il est comprimé et se « remplit » lorsqu’il est décomprimé, en position allongée par exemple. Ces phénomènes d’échange liquidien sont observés en permanence au cours des activités de la vie courante et permettent au disque de se nourrir (Andersson, 1998). Ils expliquent que les mouvements du corps et les changements de position sont d’une certaine manière garants de la santé du disque à long terme.

Ainsi, le maintien prolongé de la station assise ne favorise pas la nutrition des disques intervertébraux alors que l’alternance entre les positions assis et debout de même que les exercices physiques contribuent à nourrir le disque et à retarder son vieillissement.

Les précautions pour maintenir la courbure naturelle du dos

Maintenir la courbure naturelle de la colonne vertébrale, c'est-à-dire la lordose lombaire est possible en :

  •  Se tenant droit. Il est conseiller de garder un angle ouvert (supérieur à 90°) entre le tronc et les cuisses, ce qui évite aux muscles postérieurs du bassin d’arrondir le dos vers l’arrière. Certaines personnes adoptent sans le savoir une position très naturelle pour la colonne vertébrale en s’asseyant sur l’avant du siège et en inclinant les cuisses vers le bas. 

  •  Plaçant un support au niveau du creux lombaire pour maintenir la lordose naturelle. Ce support peut être procuré avantageusement par une ceinture lombaire gonflable. Elle restera confortable même contre le dossier du fauteuil ou du siège puisque conçue sans baleines en acier dans le dos.


NOTRE RECOMMANDATION POUR SOULAGER LE MAL DE DOS ASSIS


Douleurs cervicales
Stress
Fatigue
Maux de tête

Ce coussin ergonomique de dos, fait en mousse à mémoire respirante maintient la colonne vertébrale en forme de « S » et permet de s'asseoir dans une position confortable et saine pour le dos. Il évite ainsi les douleurs de dos, et les pathologies liées à une mauvaise posture assise.

  • Maintient la posture de votre dos
  • Réduit les douleurs lombaires
  • Soutien la colonne vertébrale
  • Évite la fatigue en position assise
Coussin ergonomique pour le dos

TÉMOIGNAGES DE NOS CLIENTS


questions fréquentes


Redressez-vous

À différents moments de la journée, regardez autour de vous les personnes assises. Observez celles qui se tiennent en position avachie avec bascule du bassin et inversion de la cambrure des lombaires. Imaginez-les redressées. Cela améliorerait-il leur apparence ? Essayez d’imaginer la position de leur colonne vertébrale et notamment essayez de visualiser les disques intervertébraux de leurs lombaires.


À la maison ou au bureau, faites le même exercice avec des proches. Demandez-leur ensuite de se redresser et continuez à visualiser leur colonne et leurs disques intervertébraux.


Enfin asseyez-vous devant une glace, et adoptez successivement les deux positions : avachi bassin basculé et redressé bassin calé au dossier de la chaise. Visualisez mentalement votre colonne et vos disques dans les deux positions.


Vous pouvez répéter cet exercice régulièrement, pour vous motiver dans cette tâche infinie qui consiste à éviter de vous enrouler…

Position assise correcte

Le haut du dos et l’arrière du bassin doivent être en contact avec le dossier du fauteuil.


Si cette position est difficile à maintenir aidez-vous d’un coussin positionné entre le dossier du fauteuil et la partie lombaire de votre colonne vertébrale.


En voiture réglez votre siège à angle droit et mettez-le à la distance du volant, ce qui vous permettra de conduire le haut du corps collé contre le dossier du fauteuil.

Éviter la position assise prolongée

La position assise a naturellement tendance à s’avachir lorsqu’elle est conservée trop longtemps.


Au travail comme chez vous, levez-vous régulièrement pour faire quelques pas, allez chercher un verre d’eau ou une boisson chaude. Prenez l’habitude de téléphoner debout. Lorsque vous réfléchissez en groupe, levez-vous par moments pour marcher en réfléchissant.


Faites quelques étirements régulièrement : en position debout ou assise, levez les bras vers le plafond en inspirant puis étirez le bras droit puis le bras gauche 4/5 fois successivement et à votre rythme.

Que se passe-t-il lorsque la position assise se prolonge ?

Lorsque la position assise se prolonge, on constate deux phénomènes :


• le bassin part en rétroversion vers l’avant : le haut du dos est collé au dossier du fauteuil et le bas de la colonne se retrouve dans le vide, à demi cassé avec un arrondi au niveau des vertèbres lombaires,


• le haut du dos s’arrondit, la tête s’abaissant vers l’avant.

La colonne vertébrale ne forme plus qu’un seul arc arrondi, du bassin aux épaules, qui comprime les organes et provoque une souffrance au niveau de la colonne vertébrale.


Compression des organes

Le diaphragme, muscle de la respiration, monte à l’expiration et descend à l’inspiration. En position assise ce dernier sera bloqué en position haute, l’inspiration sera plus difficile.


Le maintien du diaphragme en position haute favorise la verticalisation de l’estomac (il devient vertical au lieu d’être oblique). Ceci provoque des lourdeurs d’estomac dès la prise de quelques aliments. Elles peuvent évoluer vers des crampes d’estomac (violentes douleurs avec sensation de contraction), voir une hernie hiatale (une hernie hiatale est le passage d’une partie de l’estomac dans le thorax à travers le diaphragme).


Le maintien du diaphragme en position haute favorise la descente du côlon transverse avec une fermeture des angles coliques droit et gauche (angles au niveau des « virages » du côlon) entraînant un ralentissement de la masse fécale. Ceci provoque constipation et ballonnements.

Scroll To TopScroll To Top