Quelles sont les contre-indications à la décompression vertébrale ?

Quelles sont les contre-indications à la décompression vertébrale ?


 

Liste non exhaustive des contre-indications au traitement de décompression neurovertébrale

  • L’ostéomalacie ou d’ostéoporose sévère
  • Fracture récente d’une vertèbre
  • Spondylolisthèsis (Grade 2 ou plus) ou Spondylolyse sévère
  • Une condition post chirurgicale
  • Présence de tout matériel chirurgical: ex. Plaque de métal, vis, etc.
  • Tumeur ou infection de la colonne vertébrale: ex. Maladie de Paget, tuberculose, etc.
  • Maladie inflammatoire : Arthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, en phase aigue
  • Dislocations, déchirures ou ruptures ligamentaires vertébrale
  • Instabilité de la colonne vertébrale avec des signes périphériques en flexion et extension
  • Conditions neurologiques: ex. Cauda Equina, lésions, déficits neurologiques, etc.
  • Grossesse

 

La décompression vertébrale est-elle plus efficace que d’autres traitements ?


 

Oui. La décompression vertébrale est particulièrement efficace dans les cas de hernie discale et maux de dos chroniques justement là où les « autres » types de soins n’apportent bien souvent qu’un soulagement temporaire. D’ailleurs, la plupart des patients qui viennent dans notre centre ont déjà passé plusieurs années de leur vie à prendre des médicaments ou à essayer divers traitements sans résultat durable. À cet égard, plusieurs thérapeutes prétendent pouvoir régler les problèmes reliés à la hernie discale, alors qu’ils n’ont ni la compétence et ni l’équipement nécessaire pour poser un diagnostic, proposer un protocole de traitement efficace et de prévoir le pronostic; ce qui est très dangereux pour le public et potentiellement très coûteux pour les compagnies d’assurances, puisque n’importe qui peut s’improviser spécialiste de la hernie discale ou des maux de dos chroniques et offrir des soins inappropriés.